Rich Piana, la star des réseaux sociaux

Beaucoup se souviendront d’un Rich Piana consommateur de stéroïdes, mais beaucoup se souviendront aussi d’un homme ayant toujours souhaité aller de l’avant. Puisque Rich Piana représente avant tout celui qui  bouleversa l’histoire du culturisme américain en l’intégrant dans l’ère moderne du digital.  

Le déclic dans le gymnase avec maman

Né en Californie, terre des stars et du soleil, en 1971, Rich Piana  grandit à Sacramento. Dès ses six ans, ce futur phénomène du bodybuilding mondial est attiré par ce sport. Cette fascination provient justement de sa mère qui l’initiera petit à petit. Effectivement, sa maman était elle-même une compétitrice de bodybuilding, s’entraînant activement pour gagner des trophées régionaux. Et c’est durant ces heures à observer sa mère que Rich Piana fait la connaissance de Bill Cambra, un vieux briscard des podiums, mais un homme qui va lui montrer le chemin à prendre pour devenir un professionnel du domaine. Le jeune garçon est alors bien décidé à devenir un bodybuilder comme sa maman.

Premiers pas dans le milieu

Des débuts précoces

A 11 ans, il commence alors à s’entrainer. Il  suffira alors seulement de quatre ans pour qu’il réussisse à intégrer les compétitions. Durant ses années au lycée, Rich Piana vit chez son père à La Crescenta. A cette période, il commence à remporter ses premières coupes. Cependant, arrivé à 15 ans, l’adolescent n’arrive plus à percer. L’euphorie des premières victoires  laisse place à l’amertume de l’oubli. Cette situation est pourtant loin de le décourager et il commence à se tourner vers les stéroïdes. Voulant poursuivre son rêve de devenir un bodybuilder professionnel un jour.

Une vie de fonceur

Entre temps, Rich Piana se marie deux fois. Sa dernière femme fut le top model Chanel Jansen. La relation du couple sera teintée de divorces et de réconciliations. Mais au final, sa femme  restera auprès de lui jusqu’à la fin de sa vie. Une histoire comme l’Amérique les aime. C’est d’ailleurs sous les yeux de sa femme, paniquée, qu’il meurt au mois d’août des suites d’une malaise cardiaque. Le milieu du culturisme américain et mondial lui consacrera un  bel hommage. Rich Piana a su porter ce sport à des sphères jamais atteintes durant sa vie.

Le phénomène mondial des réseaux sociaux

La notoriété de Rich Pinia n’était pas seulement due à ses biceps. Mais surtout à une utilisation très intelligente des réseaux sociaux. Par exemple, sur Instagram, il a réussi à rassembler plus d’un million de fans. Sur Facebook, il possédait plus de cent mille abonnés. Veillant sur chacun de ses posts jour et nuit. Toutes plateformes confondues, il rassemblait plus de 2,5 millions de fidèles à travers le monde. Il est ainsi considéré par ses pairs comme l’un des plus talentueux en affaire, parmi les bodybuilders de sa génération.

Les raisons du succès

Au bon moment et au bon endroit

Le choix de Rich Piana était à double sens. Les compétitions officielles lui étaient désormais interdites. Par contre, il pouvait continuer à s’entrainer à sa guise. Il a remporté quelques titres comme le Mr California. Cependant, sans véritable notoriété, il a dû trouver un moyen pour l’asseoir. Il a alors commencé à poster ses séances d’administration de stéroïde sur Instagram. Et chose inattendue, il a tout de suite reçu des milliers de visites. Le phénomène était lancé. Tandis que les plus puristes criaient au scandale, Rich Piana arrivait à rassembler ceux qui comme lui voulaient accomplir leur rêve.  

Dépasser ses limites

L’esprit de Rich Piana est assez simple, toujours atteindre l’excellence. Bien qu’il prenait des compléments sportifs, Rich Piana s’assignait un niveau d’entraînement très dur. Ce qu’il n’hésitait pas à démontrer en postant les vidéos de ses exercices. Comme pour dire que les anabolisants n’étaient là que pour compléter son potentiel. Cela engendrait une réponse massive de ses fans sur YouTube ou sur Facebook. Sa notoriété grandir à un tel point que le milieu du culturisme au niveau mondial ne voit plus d’un mauvais œil, le parcours atypique de Rich Piana.

Une sincérité rare dans le milieu

Il a cependant toujours tenu à prévenir ses abonnés. Les stéroïdes, il ne faut pas en abuser. A moins d’être un Rich Piana. Ce qui sera impossible. Il conseille même aux apprentis bodybuilders de rester naturels. C’est sans doute cette dialectique qui a fait le succès de ce sportif depuis ses premières déclarations. Car il a été l’un des compétiteurs à avoir avoué en public qu’il prenait des stéroïdes en 2014. Affrontant ainsi l’ire de ses pairs. Mais cette sincérité a touché des millions de personnes. C’est comme cela qu’est né le phénomène Rich Piana.  

Le communicateur hors pair

L’empire Instagram et Facebook

D’un autre côté, il a su  tirer profit de l’ère du digital. Il a lancé des produits pour la musculation. Et a continué à faire ses interventions sur Internet. Hollywood l’appelait pour faire des apparitions dans des séries, des publicités, des shows télévisés et des films. Son succès grandi ainsi que ses affaires. Il devient rapidement un millionnaire à la tête d’un petit empire estimé à plusieurs dizaines de millions de dollars. Mais, il n’a jamais délaissé sa passion : le bodybuilding et les réseaux sociaux. Et surtout le contact avec ses fans.

Des défis en direct

Sa chaîne produisait régulièrement des séances où il faisait quelques fois des révélations. Peu de temps avant sa mort, il a même souhaité relever un défi : réduire son poids. Tout le monde s’est demandé comment il allait y arrivé sans stéroïdes. Malheureusement, il n’eut pas le temps de le prouver. Après sa mort, ce sportif  laissera un héritage spirituel considérable : ne jamais baisser les bras. Et toujours démontrer l’excellence en se dépassant. C’est ce qui a fait de lui l’un des sportifs les plus durs à l’entraînement au monde.  

Une vie rêvée des rêveurs

Il y a des vies qui méritent d’être vécues. Celle de Rich Piana fait partie de celles-ci. Une histoire à l’américaine où le rêve motive toutes les actions. La consommation de stéroïdes de cet athlète n’a jamais été à des fins de succès, mais plutôt en vue  d’un dépassement de soi.


Rating:

5

Commentaires
  1. Samir  mars 12, 2018

    Meme s’il n’est pas dans la trempe des grands champions, il reste mon bodybuilder et youtuber favori. Le nombre de video qu’il a publié c’est tout simplement énorme.

    répondre
    • auger  août 16, 2018

      100%..ce mec la dit la veriter et ca c’est rare…respect sans limite

      Rating: 5
      répondre

Ajouter un commentaire