TRESTOLONE

Nom : Trestolone MENT, Trest ou Trestobol

Nom chimique : 17β-hydroxy-7α-méthylester-4-en-3-one ou 7 alpha-méthyl -19 — nortestostérone.

Administration : oral

 

1- Présentation de la Trestolone :

La Trestolone représente un dérivé synthétique de la Nandrolone. Elle est 10 fois plus puissante que la Testostérone d’où sa grande popularité auprès du public sportif et notamment dans le monde de la musculation.

Initialement développés en tant que contraceptif masculin potentiel, les scientifiques se sont aperçus pendant les essais cliniques que la Trestolone possédait les mêmes propriétés que la testostérone, mais avec une action plus puissante. Effectivement la Trestolone va permettre un renforcement musculaire ainsi que l’acquisition d’une force supplémentaire, dans un laps de temps très court.

2- Fonctionnement de la Trestolone :

Plus puissante que la Testostérone et que la Nandrolone, la Trestolone dispose d’une affinité très forte avec les récepteurs androgènes. Elle va donc se lier aux androgènes pour produire des effets anabolisants dans le corps, favorisant ainsi le développement musculaire et la prise de force.

Néanmoins, à la différence de la Testostérone, la Trestolone ne dispose d’aucune affinité avec la globuline, protéine présente dans le foie permettant normalement de lier les hormones sexuelles (SHBG). Le rôle de la SHBG est de réguler les niveaux de testostérone disponibles dans les tissus corporels. Lorsque le niveau de SHBG se trouve élevé, alors le taux de testostérone libre sera faible. Cette situation entraine alors une déficience de testostérone dans le corps pouvant entraîner plusieurs dommages comme la gynécomastie, une fatigue intense, une léthargie, voir un état dépressif, une diminution de la force et de la masse musculaire. Donc en ne se liant pas à la Globuline, la Trestolone va permettre ainsi de garder un niveau important de Testostérone libre, qui sera alors utile dans la construction musculaire et de déploiement de la force.

Enfin, ne se convertissant pas en DHT, la Trestolone permet ainsi d’obtenir de rapides résultats.

3- Les bénéfices de la Trestolone :

Par son action, la Trestolone va apporter au corps de nombreux bienfaits.

  • Développement rapide et conséquent de la masse musculaire
  • Accroissement de la force
  • Augmentation de l’endurance
  • Accroissement de la résistance

4- Les effets secondaires de la Trestolone :

De par ses caractéristiques similaires à la testostérone et à la Nandrolone et de son action puissante, la Trestolone va comporter quelques effets secondaires. Les plus courants sont :

  • L’apparition d’une certaine agressivité
  • L’apparition d’acné
  • L’augmentation de la pression artérielle
  • Dysfonctionnement de l’axe HPTA

5- Les différentes utilisations de la Trestolone :

  • Pour un développement musculaire rapide : 

Par son fort pouvoir anabolisant, la Trestolone va stimuler la synthèse des protéines ainsi que la rétention d’azote, permettant de développer rapidement la masse musculaire. Les muscles obtenus seront denses et durs. Les gains seront durables.

  • Pour l’augmentation de la force et de la résistance :

En développant le nombre de cellules ainsi que leur volume, la Trestolone va accroître la force et la résistance à l’effort. Ses deux aspects sont très appréciés lors des entrainements permettant ainsi de repousser encore plus les limites au niveau du nombre de séquences que du poids des charges. Néanmoins, l’athlète devra veiller à ne pas augmenter trop vite les poids, pour ne pas causer de blessures au niveau des tendons. Même avec une force et une résistance accrue, la progression du poids des charges doit se faire progressivement.

6- Entreprendre un cycle de Trestolone :

L’Epistage se présente sous forme de gélules, à prendre par voie orale. Aucune forme injectable n’est disponible.

  • Le dosage recommandé :

Il est recommandé de réaliser un dosage progressif, pendant la cure. Ainsi pour une cure de 6 semaines, prendre :

30 mg par jour les deux premières semaines.

70 mg par jour, les semaines 3 et 4

70 à 105 mg par jour, les semaines 5 et 6

  • La durée du cycle :

La cure dure entre 5 et 6 semaines, pour obtenir des résultats concluants.

  • PCT après un cycle de Trestolone : est-elle utile ?

Déstabilisant la fonction de l’axe HPTA pendant la cure, il est primordial d’effectuer une PCT complète à la fin du cycle, afin de retrouver les taux normaux d’hormones.

  • Les résultats avec la Trestolone :

Dès la première semaine de cure, les résultats commencent à être visibles. La musculature se développe, les muscles deviennent denses et durs et la force se décuple.

Cependant, les résultats varient d’une personne à une autre et selon la diète et l’entrainement pratiquée.

7. La Trestolone convient-elle aux femmes ?

Étant des dérivés inactifs de stéroïdes anabolisants, qui redeviennent actifs après l’ingestion, des risques de virilisations existent. Il est donc déconseillé aux femmes d’utiliser les prohormones.

D’autres alternatives plus sûres existent pour la gent féminine pour sculpter leur corps, tel que les peptides et l’hormone de croissance.

La Trestolone représente un des compléments sportifs les plus puissants et les plus rapides, actuellement sur le marché, pour la prise de masse musculaire. Elle permettra à son utilisateur de se développer à son maximum, dans de très brefs délais. Cependant, il est indispensable d’accompagner la cure de protections et d’effectuer une PCT à la fin du cycle, pour consolider les résultats et éviter d’éventuels effets néfastes pour le corps.

Ajouter un commentaire