Home » L’utilisation de Nolvadex en bodybuilding et ses effets secondaires

L’utilisation de Nolvadex en bodybuilding et ses effets secondaires

by WikiStero.com

This post is also available in: English Italiano Español

Qu’est-ce que Nolvadex ?

Nolvadex est le nom commercial du médicament générique Tamoxifène. Ce médicament, qui est à l’origine un traitement contre le cancer du sein, notamment métastatique, peut également avoir d’autres noms tels que Nolvadex-D et Citrate de tamoxifène. Il aide à stopper la propagation du cancer à d’autres parties du corps en bloquant l’action des œstrogènes, l’hormone sexuelle féminine naturelle.

C’est un traitement assez lourd qui comporte des risques et il est donc nécessaire de consulter un professionnel de la santé avant d’envisager la prise de celui-ci dans le but de limiter le risque du cancer du sein chez un patient qui n’est pour le moment pas atteint.

Le médicament associé à la marque Nolvadex a déjà provoqué, bien que ce soit rare, des effets secondaires graves comme la thrombose veineuse profonde (présence de caillots sanguins dans les veines de la jambe), l’embolie pulmonaire (caillots sanguins dans les poumons), sans oublier le cancer de l’utérus.

Malgré des effets secondaires souvent moins graves, ces effets ont parfois été mortels pour des patients, et il faut donc être conscient des risques avant de prendre une décision concernant ce traitement. Son éventuelle prescription dépendra également de l’âge du patient, des antécédents médicaux, et du risque de cancer du sein. Les femmes sont davantage sujettes à cette maladie, mais les hommes ne doivent pas non plus ignorer les risques encourus.

On peut alors légitimement se poser la question de la raison de son utilisation par les bodybuilders, en particulier lorsqu’on sait qu’en diminuant le taux de testostérone libre sur du court terme, le tamoxifène risque de limiter la prise de masse musculaire, et même possiblement en faire perdre.

publicité sponsorisée:

Dans quel cadre utiliser Nolvadex ?

La première et principale utilisation de Nolvadex est donc dans le cadre d’un traitement du cancer du sein qui se propagerait à d’autres parties du corps du patient suite à une opération ou radiothérapie, ou bien en prévention pour réduire les risques de cancer du sein chez les patients à haut risque. Pour les femmes, c’est un médicament qui peut également prescrit pour traiter un cancer des ovaires.

En termes de dosages, la dose quotidienne recommandée en prise orale sous forme de comprimés pour les patients atteintes d’un cancer du sein est de 20 à 40 mg par jour, et ce traitement est fortement déconseillé chez les femmes enceintes, étant risqué pour le fœtus.

L’utilisation de Nolvadex en bodybuilding est assez populaire depuis déjà plus de 30 ans dans le cadre de leur traitement post-cycle thérapeutique (PCT) contre la gynécomastie. Ce médicament anti-œstrogènes pourrait en effet aider à réduire les dommages causés par la prise excessive de stéroïdes, autrement dit de testostérone, mais les athlètes qui en prennent n’ont bien souvent pas conscience des nombreux effets secondaires de ce produit.

Pour les bodybuilders, le médicament Tamoxifène (Nolvadex) est généralement prescrit avec le dosage suivant : maximum 40 mg par jour pendant les deux premières semaines d’un PCT, puis réduit à 20 ou 10 mg par jour pendant les deux dernières semaines.

Après un cycle de stéroïdes anabolisants, le corps des bodybuilders a besoin de ce que l’on appelle une thérapie post-cycle (PCT) pour contrer les effets négatifs d’un tel traitement et prévenir une éventuelle augmentation des niveaux d’œstrogènes. Sans cette PCT, le bodybuilder va certainement se retrouver avec une toxicité hépatique, mais on oublie souvent que Nolvadex comporte également de nombreux effets secondaires et risques qu’il faut impérativement prendre en compte.

 

Quels sont les effets secondaires de Nolvadex ?

Pour vous faire une première idée du nombre important d’effets secondaires, voici déjà une liste des symptômes les plus courants : les bouffées de chaleur, les dérèglements des cycles menstruels, les nausées, les crampes aux jambes, les crampes abdominales, les douleurs osseuses, les douleurs musculaires, la toux, le gonflement dû à de la rétention d’eau dans les jambes, les attaque et caillots, la fatigue, la perte des cheveux, le mal de tête, la dépression, ou encore la diminution de la libido chez les hommes.

En faisant des recherches et en prenant connaissance des différentes études menées concernant Nolvadex, on se rend finalement compte que le médicament comporte au total plus d’une centaine d’effets secondaires possibles… Vous commencez donc à comprendre pourquoi il est important de prendre en compte tous les paramètres avant de se lancer dans ce traitement. Voici maintenant plus en détails certains des effets secondaires les plus connus et les plus néfastes sur la santé.

 

  • Risque cancérigène

Cela peut paraitre étranger étant donné que c’est un médicament créé pour traiter le cancer du sein, mais la réalité est très différente quand on considère le fait qu’il puisse également contribuer au développement d’autres cancers ou tumeurs, notamment le cancer de l’endomètre dont est d’ailleurs morte une des patientes.

Des études ont bien entendu été menées et il a été prouvé que le tamoxifène augmente le risque de cancer. Il est maintenant reconnu comme étant un agent cancérigène répertorié par l’American Cancer Society. Une autre étude publiée en 2006 dans The Lancet a également montré des résultats similaires puisque, selon eux, Nolvadex augmentait le taux de mortalité chez les femmes utilisant le tamoxifène.

Avant cela, des études étaient déjà menées sur des rats et le tamoxifène aura contribué au développement de tumeurs malignes chez 80 % des animaux. Le risque est donc plus important pour les femmes, mais les hommes doivent aussi en être conscients.

  • Lésions hépatiques

Cela fait plusieurs années que des études sont menées et il a également été démontré que le tamoxifène a également un impact sur le foie, provoquant alors des lésions hépatiques et formations de cancers du foie, notamment chez les femmes.

  • Problèmes de vue  / Fonctions cognitives

Le tamoxifène est en effet très toxique pour les yeux, provoquant des problèmes de cataracte jusqu’à endommager la vue de manière irréversible. Il apparait également que ce médicament puisse affecter les fonctions cognitives, que ce soit des entrainer des difficultés à parler ou des problèmes de compréhension.

  • Caillots sanguins

Comme mentionné précédemment, l’utilisation du tamoxifène est reconnue comme augmentant le risque de coagulation sanguine, ce qui est un vrai risque pour la vie du consommateur si le caillot se trouve dans une artère principale ou un tissu cardiaque. C’est un facteur très important pour les bodybuilders du fait de leur pression artérielle très souvent plus élevée que la normale du fait de leurs efforts physiques, ce qui augmenterait pour eux le risque de caillots de 50% par rapport aux autres patients.

  • Impact sur la libido

Voilà un point qui ne devrait pas laisser les hommes indifférents ! Nolvadex impactant directement les taux de testostérone, l’utilisateur de ce médicament connait généralement une diminution drastique de la libido puisqu’ils ne peuvent plus ressentir tous les effets positifs liés à une augmentation du niveau de testostérone. Dans certains cas, il peut également provoquer un  dysfonctionnement érectile. Le seul moyen pour l’homme de contrer cela va être la prise d’un booster de testostérone dans le cadre du PCT.

  • Sautes d’humeur

Un autre effet a été constaté en grand nombre chez les bodybuilders, il s’agit d’un trouble du comportement tels que des sautes d’humeur avec irritabilité, des dépressions, etc. Etant donné que cet aspect n’ait pas été remarqué lorsque le bodybuilder utilise d’autres substances dans le cadre du PCT, cela serait donc provoqué par le tamoxifène en augmentant le taux d’œstrogènes.

  • Perte des cheveux

Nolvadex étant à l’origine destiné aux personnes atteintes de cancers, cet effet négatif n’est pas surprenant, mais c’est un trait physique important pour n’importe quel homme ou femme donc il faut savoir que la prise de ce médicament vous fera perdre vos cheveux. Plusieurs études ont démontré une diminution ou une perte des cheveux de manière fréquente. Les bodybuilders ayant déjà ce problème dû à l’utilisation des stéroïdes anabolisant, l’effet sera alors amplifié.

 

Donc pour répondre à la question « qu’est-ce que Nolvadex » et résumer rapidement quelle utilisation on fait de Nolvadex en bodybuilding, on peut dire que le médicament Tamoxifène (Nolvadex) est  fréquemment utilisé pour supprimer l’action œstrogénique dans les tissus mammaires afin de prévenir ou traiter le cancer du sein, ou bien pour traiter la gynécomastie chez les athlètes dans le cadre de leur PCT.

Les effets secondaires liés à Nolvadex étant nombreux, il est important pour chacun d’évaluer les risques et peser le pour et le contre avant de débuter ce traitement. En particulier pour les athlètes car la prise de Nolvadex en bodybuilding suite à l’utilisation de stéroïdes aggravera certains symptômes. Pour une femme pratiquant le bodybuilding, les risques sont encore plus présents.

Ce choix étant personnel, à vous maintenant d’évaluer avec votre médecin si ce traitement médicamenteux est le mieux pour vous ou si d’autres options seraient préférables.

publicité sponsorisée:

0 comment
FREE COACHING