Phentermine et Orlistat, quelles différences existe-t-il entre les deux ?

Chasser les kilos superflus n’est pas toujours évident. Surtout que lorsque nous arrivons à perdre du poids, bien souvent nous perdons du muscle et trop peu de cette vilaine masse graisseuse.

Alors pour mettre toutes les chances de son côté, la science a élaboré une multitude de produits, plus innovants les uns que les autres.

Cependant, comment choisir le produit correspondant le mieux à notre cas parmi toute cette diversité ?

Nous vous proposons d’analyser deux compléments minceur, les plus performants actuellement : la Phentermine et l’Orlistat.

1. Phentermine et Orlistat : deux actions distinctes pour la perte de poids

La Phentermine représente un des premiers traitements contre l’obésité et le surpoids. Elle fut autorisée à la commercialisation en France dès 1959 sous forme de résine. Puis la forme comprimés est arrivée sur le marché dès 1970. La Phendermine appartient à la classe des anorexiants, stimulant le système nerveux.

L’Orlistat représente, quant à lui, la substance active du médicament Alli. Il est classé comme agent anti-obésité à action périphérique.

Si ces deux médicaments favorisent la perte de poids, leur action est quant à elle bien différente.

Effectivement, l’Orlistat va agir au niveau de l’intestin en bloquant l’absorption, à hauteur de 30 % des graisses ingérées.

Tandis que la Phendermine va développer son action sur un groupe de neurotransmetteurs : les catécholamines. La dopamine, l’adrénaline et la noradrénaline vont ainsi être libérées. Leur apparition dans le corps va alors être perçue par le cerveau comme une réponse à un stress, qui stoppera ainsi la sensation de faim.

En résumé, l’Orlistat stoppe une partie des graisses ingérées en les excrétant dans les selles. Ainsi, l’Orlistat va diminuer l’apport calorique de la nourriture prise. La Phentermine va bloquer la sensation de faim, dans le cerveau.

2. L’efficacité de la Phentermine et de l’Orlistat :

Si les deux produits permettent une perte de poids attesté, les résultats seront quant à eux distincts.

La Phentermine va permettre de maigrir extrêmement rapidement, à raison de 2 kilos par semaine en moyenne. Cependant, son traitement ne doit pas dépasser 3 mois, sous risque de provoquer une dépendance au produit. Une perte de 24 kilos au total est donc possible avec la Phentermine, sans suivre de régime alimentaire stricte, ni une activité physique.

L’Orlistat va avoir une action plus lente, mais certaine sur la perte de poids. Il va de plus permettre de maintenir le poids stable, sans reprendre de kilos, malgré l’alimentation adoptée.

3. Des effets secondaires spécifiques :

N’agissant pas de la même manière, les effets secondaires sur l’organisme vont aussi différer entre la Phentermine et l’Orlistat.

De par son action dans l’intestin, le traitement de l’Orlistat va entrainer des dérèglements dans le système digestif. Les effets secondaires suivants sont assez courants :

  • Colique
  • Diarrhées
  • Flatulences
  • Incontinences fécales
  • Selles molles et graisseuses

Ces effets secondaires peuvent constituer une véritable gêne dans la vie de tous les jours.

Au niveau de la Phentermine, les utilisateurs ont eu à rapporter les effets secondaires suivants :

  • Apparition de Tachycardie provoquée par la libération de l’adrénaline
  • De possibles troubles cardiaques
  • Des insomnies
  • Des nausées
  • Des vomissements
  • Des troubles affectifs tels que la dépression et l’anxiété
  • De l’hypertension artérielle

De plus, une utilisation prolongée de la Phentermine peut entrainer une dépendance au produit, sans générer de résultat supplémentaire.

4. Les principales particularités de la Phentermine et de l’Orlistat :

 

Particularités Orlistat Phentermine
Mode d’action Action-périphérique anti-obésité Coupe-faim
Où? Dans l’intestin Dans le cerveau
Comment ? En bloquant l’absorption de 30 % des graisses ingérées En déclenchant la libération de l’adrénaline, de la dopamine et de la noradrénaline
Résultat ? Diminution de l’apport calorique lors des repas.
Excrétion des graisses par les selles
Blocage de la sensation de faim
Efficacité Perte de 1 kilo par semaine Perte de 2 kilos par semaine
Effets secondaires Selles moles et graisseuses, flatulences, coliques, incontinence fécale, diarrhées gastro-intestinale :
Diarrhées, flatulence, colique, incontinence fécale.
Durée du traitement

6 mois 3 mois

Ajouter un commentaire