AICAR

L’AICAR de son vrai nom (5-amino-imidazole-4-carboxamide-1-β-D-ribofuranoside, 5-amino-imidazole-4-carboxamide ribonucléoside, acadésine) est un peptide particulièrement recommandé pour les sports d’endurance. Ce peptide est de plus en plus couramment utilisé dans le monde du dopage. C’est un produit qui a pour effet spectaculaire la fonte et la diminution des graisses. Il doit sa renommée à son utilisation par les plus grands coureurs cyclistes du monde.

L’AICAR a pour principe d’activer l’AMPK qui est une protéine kinase activée par l’AMP. Celle-ci s’accumule quand une cellule se retrouve dépourvue d’énergie. Les cellules ont pour propriété la détection de la baisse d’énergie par l’effort en calculant la concentration d’AMP. En retour, elles poussent à l’activation de l’AMPK. Par la suite, l’AMPK convertit assez vite les sources d’énergie comme les acides gras pour les transformer en ATP.

Finalement, la prise de l’AICAR sert, après l’activation de l’AMPK à simuler l’après exercice et l’effort pour pousser à la diminution des masses graisseuses en faisant croire à une grosse diminution des réserves d’énergies.

 

Les Effets de l’Aicar : un peptide idéal pour le dopage !

Les effets positifs de l’Aicar

  • Une endurance et une force augmentée
  • Un tonus et une récupération musculaire rapide et ascendante
  • Des performances cardio-vasculaires augmentées
  • Perte importante de poids
  • Diminution des graisses corporelles

Les effets négatifs de Aicar

  • Prises excessive journalière
  • Quelques effets secondaires

Du premier regard, il est tout à fait compréhensible que l’AICAR ait gagné en intérêt dans le monde du sport pour ce qui est de l’endurance la récupération physique.

 

Aicar : Conseils & Dosage

Il est recommandé de prendre l’aicar de quatre à six semaines pas plus. Il est recommandé de faire les injections le matin ou alors, une le matin et une le soir. Pour un effet optimum, il est recommandé de faire une injection juste après l’effort. Comme il est possible de mélanger avec d’autres peptides dans la seringue afin d’éviter plusieurs injections par jour. Il faut savoir que comme l’AICAR sert particulièrement à renforcer la force et l’endurance assez vite, un des risques majeurs est d’endommager les tendons et les ligaments. Il est conseillé pour cela de le prendre conjointement avec un autre peptide pour aider à la régénération musculaire et à la protection des articulations.

Le dosage le plus courant de l’AICAR est de 50 mg par jour pendant quatre semaines avant un événement. Les prix exorbitants du produit font qu’il est préférable de le trouver en poudre et de préparer ainsi sa propre solution intraveineuse ou sous-cutanée.

 

Conclusion

Il n’est pas difficile de comprendre que ce produit n’est pas vraiment très utile pour les culturistes. Même si ceux-ci venaient à lui trouver quelques points positifs pour leur sport. C’est un stéroïde qui a pour but le renforcement de l’effort et de l’endurance avec aussi une grande capacité de récupération physique.

Il va sans dire qu’il n’est pas étonnant de voir les sportifs pratiquant des sports d’endurance l’utiliser afin de rester au top de leurs performances et d’espérer constamment des améliorations physiques et de l’endurance sans trop de fatigue. C’est un stéroïde qui a souvent été pris en cachette, mais les faits sont là, c’est un stéroïde très efficace pour tous sports d’endurance.

Commentaires
  1. Tyrell  mai 31, 2017

    If you want too obntain much from this post then you have to apply such strategies to your won blog.

    0
    répondre
  2. Maria José  mai 13, 2017

    Tem efeito colaterais. Quais são ….

    0
    répondre
  3. Maria José  mai 13, 2017

    Comprar Aicar.

    0
    répondre
  4. Maria José  mai 13, 2017

    Como posso comprar o Socaras.

    0
    répondre
  5. Wanderley  mars 23, 2017

    Ola! Quero fazer um pedido do aicar.

    0
    répondre

Ajouter un commentaire