Adrenosterone

Nom : Adrenosterone, substance G de Reichstein, 11-céto-androstènedione (11 KA4), la 11-oxoandrostènedione (11 OXO) et l’androst-4-ène-3,11,17-trione

Formule chimique : C19H24O3

Administration : oral

1. Présentation de l’Adrenosterone :

L’Adrenosterone représente une hormone stéroïdienne, présente naturellement dans le corps. Située dans le cortex surrénal, elle fut découverte et isolée en 1936 par Tadeus Reichstein, à l’Institut pharmaceutique de l’Université de Bâle. Cette découverte lui valut le nom de substance G de Reichstein.

Faiblement androgène, l’Adrenosterone est créée par l’action de deux enzymes CYP11B (E1. 14. 15. 4) et 11beta-hydroxystéroïde déshydrogénase [EC : 1. 1. 1. 146] sur l’androst-4-ène-3, 17 —dione.

Elle commença à être commercialisée comme complément sportif, à partir de 2007. Elle est très appréciée des culturistes et adeptes de musculation et de Fitness, pour ses capacités à maintenir la masse musculaire et à détruire la masse graisseuse.

2. Fonctionnement de l’Adrenosterone :

L’Adrénosterone va diminuer les taux de Cortisol dans le corps, en bloquant directement la conversion de la cortisone en cortisol.

Effectivement, l’Adrenosterone va empêcher la cortisone de se fixer sur la 11b-hydroxystéroïde déshydrogénase de type I réductase, stoppant ainsi sa transformation en cortisol.

Le Cortisol est responsable de la fonte du muscle (atrophie musculaire) et du stockage des graisses.

En abaissant donc le taux de cette hormone, l’Adrenosterone va permettre ainsi de maintenir la masse musculaire et de réduire aussi la masse graisseuse.

3. Les bénéfices de l’Adrenosterone :

En inhibant l’action du Cortisol, l’Adrenosterone va apporter au corps de nombreux bienfaits.

  • Maintien de la masse musculaire
  • Diminution de la masse graisseuse
  • Perte de poids
  •  Corps tonifié

4. Les effets secondaires de l’Adrenosterone :

Certains effets secondaires ont pu être observés chez quelques utilisateurs :

  • La sécheresse articulaire
  • Une baisse de désir, notamment chez les personnes souffrant de dysfonctionnement érectile
  • Une propension accrue aux blessures

Cependant aucun de ces effets secondaires ne représente un véritable danger pour la santé et l’équilibre général.

Ils restent assez rares.

5. Les différentes utilisations de l’Adrenosterone :

  • Pour une perte de poids :
    L’Adrenosterone va à la fois empêcher les stocks de graisse de se former mais aussi de brûler le tissu adipeux existant. Elle représente donc un complément idéal lors d’une cure pour perdre du poids. En conservant les muscles, elle apportera un aspect tonique et galbé à la silhouette.
  • Pour une sèche :
    En diminuant les stocks de graisses, l’Adrenosterone va permettre d’obtenir un aspect plus défini des muscles. Elle est donc très appréciée lors de la période de sèche, afin de brûler les graisses recouvrant les muscles, tout en maintenant la masse musculaire intacte.
  • Pour une prise de masse sèche :
    L’Adrénosterone représente un allié incontournable dans une cure de prise de masse sèche. Effectivement, utilisé en combinaison avec un complément pour le développement musculaire, l’Adrénosterone va permettre à la fois d’obtenir des muscles de qualité et de consolider les gains acquis.

6. Entreprendre un cycle d’Adrenosterone :

L’Adrenosterone se présente sous forme de gélules, à prendre par voie orale. Aucune forme injectable n’est disponible.

  •  Le dosage recommandé :
    Il est conseillé de prendre 1 à 2 gélules par jour, soit 100 à 200 mg quotidiennement.
  • La durée du cycle :
    La cure dure entre 5 et 6 semaines, pour obtenir des résultats concluants.
  • PCT après un cycle d’Adrenosterone : est-elle utile ?
    En respectant le dosage recommandé, aucune incidence n’a encore été répertoriée sur la récupération des fonctions de l’axe HPTA. Néanmoins, les professionnels conseillent de réaliser une mini-PCT à la fin de la cure par mesure de sécurité.
  • Les résultats avec l’Adrenosterone :
    Dès la première semaine de cure, les résultats commencent à être visibles. Le corps s’affine et les muscles se durcissent.

Cependant, les résultats varient d’une personne à une autre et selon la diète et l’entraînement pratiquée.

7- L’Adrenosterone convient-il aux femmes ?

Étant des dérivés inactifs de stéroïdes anabolisants, qui redeviennent actifs après l’ingestion, des risques de virilisations existent. Il est donc déconseillé aux femmes d’utiliser les prohormones.

D’autres alternatives plus sûres existent pour la gent féminine pour sculpter leur corps, tel que les peptides et l’hormone de croissance.

L’Adrenosterone apporte une qualité supérieure aux muscles. La musculature sera ainsi plus définie et plus dure après la cure. Le corps se sera affiné et aura un aspect tonique et ferme.

 

Ajouter un commentaire