Les SARM’s

SARM 1Le terme SARM veut dire littéralement «Selective Androgen Receptor Modulators». Les androgènes sont une classe d’hormones qui servent de ligands et qui se lient à des récepteurs d’androgènes cellulaires. Tous les stéroïdes anabolisants et les pro-hormones offrent leurs propriétés de renforcement musculaire à travers cette liaison au récepteur d’androgènes.

Un médicament qui peut, soit bloquer, soit stimuler le même récepteur d’hormone nucléaire dans des conditions différentes est appelé un modulateur de récepteur sélectif. Si l’on peut bloquer ou stimuler un récepteur de tissus d’une manière sélective, il peut être capable de mimer les effets bénéfiques dans un tissu et, en même temps, minimiser les effets indésirables des hormones  stéroïdiennes dans d’autres tissus.

En d’autres mots, les SARM offrent les avantages des stéroïdes anabolisants traditionnels tels que la testostérone tout en offrant une tendance beaucoup plus faible à produire des effets secondaires indésirables existants avec les stéroïdes.

Les SARM sont développés et étudiés depuis 1998. Ils ont été initialement recherchés pour les personnes nécessitant un traitement de remplacement hormonal et ceux qui se battent contre diverses maladies comme le cancer ou l’ostéoporose.

Les sociétés pharmaceutiques étudient les SARMS comme une percée dans l’industrie médicale en raison de leur capacité à stimuler le tissu du récepteur d’une manière sélective et de réduire ou d’éliminer l’effet indésirable des côtés secondaires.

 

SARM et Médecine

Les stéroïdes sont généralement prescrits en médecine pour deux raisons distinctes:

  • Les maladies du muscle pouvant allant de l’ostéoporose au cancer
  • La thérapie de remplacement d’hormones

 

imagesLes problèmes avec les stéroïdes anabolisants ou la thérapie de remplacement de testostérone proviennent de leurs effets secondaires indésirables ou des propriétés pharmacocinétiques.

La médecine a alors pensé que s’il est possible de stimuler un récepteur de tissus d’une manière sélective (par exemple des tissus sélectifs à l’os et au muscle), il est alors possible d’imiter les effets bénéfiques de l’activation des androgènes et, en même temps, de minimiser les effets indésirables des hormones stéroïdiennes naturelles ou synthétiques dans d’autres tissus.

 

 

Les effets secondaires des SARM

Comme indiqué précédemment, les problèmes avec les stéroïdes anabolisants ou la thérapie de remplacement de testostérone proviennent de leurs effets secondaires indésirables ou des propriétés pharmacocinétiques.

En particulier de nombreux effets secondaires plus ou moins importants peuvent intervenir, comme par exemple :

  • La stimulation potentielle du cancer de la prostate
  • La calvitie
  • L’acné
  • La croissance des cheveux ou du corps
  • La gynécomastie (développement des seins masculins)
  • L’hypertension artérielle
  • La toxicité hépatique
  • Le déséquilibre de cholestérol
  • L’hypertrophie ventriculaire gauche (agrandissement du cœur)
  • L’arrêt de votre propre production de testostérone

Comment éviter ces effets secondaires ?

Stimuler le récepteur des androgènes dans le tissu musculaire et osseux peut prévenir la plupart, sinon la totalité des effets secondaires sévères indiqués ci-dessus.

C’est pour cette spécificité, qui rend ces modulateurs capables de provoquer sélectivement la croissance musculaire de récepteurs, que les recherches se sont tournées vers les SARM. Car ils offrent le potentiel d’exploiter les avantages de la supplémentation anabolisante tout en minimisant les effets secondaires indésirables. Ils ont aussi les avantages potentiels de l’administration par voie orale, ce que la testostérone et certains stéroïdes ne proposent pas.

Donc les entreprises pharmaceutiques cherchent actuellement à savoir si les SARM peuvent vraiment être une alternative aux stéroïdes prescrits.

Les compagnies pharmaceutiques mondiales testent actuellement plusieurs types de SARM. Il en existe en effet plusieurs centaines mais il y en a deux principaux actuellement disponibles et ce sont les plus utilisés par les athlètes, les amateurs de fitness et les bodybuildeurs. Il s’agit de l’ostarine (MK-2866) et de l’andarine (S-4).

 

Les SARM dans le sport et le bodybuilding

De nombreux sports sont intéressés par ces découvertes. En particulier tous les sportifs qui, pour leurs entraînements ou pour améliorer leurs performances, utilisent des stéroïdes. Ainsi les bodybuildeurs, mais également les pratiquants de fitness, et de nombreux athlètes. Les SARM peuvent effectivement être utilisés en conjonction ou en remplacement des anabolisants pour les usages suivants :

  • La croissance musculaire maigre
  • Prévenir la perte de muscle lors de la perte de poids
  • La réhabilitation des blessures
  • L’utilisation du PCT après les anabolisants.

bodybuilder utilisateur de stéroïdes anabolisantsDe plus, les avantages les concernant sont nombreux. Les prises sont orales (donc pas d’injections nécessaires avec les risques de santé liés à l’hygiène), des effets similaires à ceux de la testostérone (gain de force, libido accrue, perte de graisse), pas de conversion en dihydrotestostérone, pas de conversion en œstrogène, pas de toxicité hépatique, pas de risques de détection en cas de contrôle anti-dopage.

Si les inconvénients sont largement supprimés qu’en est-il des avantages, en particulier au niveau de la construction musculaire ?

Les premières générations de SARM ont montré qu’ils induisaient des gains modestes dans la masse maigre chez les sujets sains, donc assez loin de ce qui se passait avec la testostérone ou les stéroïdes anabolisants. Par exemple, une étude révélait que les SARM produisaient un gain de 1,0 à 1,5 kg de masse maigre après plus de quatre à six semaines alors que les anabolisants classiques produisaient sur la même période de 5 à 7 kg de masse maigre.

Mais les nouvelles générations de SARM peuvent être considérablement plus puissantes que les plus anciennes.

 

Les différents SARM

Les deux principaux SARM utilisés sont l’Ostarine et l’Andarine. Le premier est le plus puissant des SARM. Il est très efficace dans le maintien de la masse maigre. Ce SARM est souvent appelé S1. Il a été développé assez tôt dans la recherche mais ne fait actuellement plus l’objet de développements ultérieurs.SARMS

L’Ostarine exerce ses effets principalement sur les tissus musculaires. Il est donc fortement recommandé pour tous les traitements médicaux contre les maladies d’atrophie musculaire mais il est également apprécié par tous les bodybuildeurs pour ce qui concerne le renforcement musculaire. Sur plus de 600 personnes testées lors d’essais cliniques, 160 d’entre elles ont atteint l’objectif de l’augmentation de masse maigre totale ainsi que l’objectif d’augmentation de masse musculaire. L’ostarine paraît donc être le produit idéal pour augmenter la masse maigre des athlètes. Le seul point négatif semble être la durée nécessaire pour gagner cette masse maigre car elle est supérieure à celle des anabolisants classiques. Cependant l’avantage de ne pas avoir tous les effets secondaires est sans aucun doute largement supérieur.

L’Andarine, quant à elle, est nommée S4. Ce SARM a comme propriété principale de réduire la masse graisseuse, en même temps qu’il va permettre d’augmenter la masse musculaire. Les effets de S4 sont souvent comparés à ceux du Winstrol mais sans les effets secondaires tels que la perte de cheveux. Andarine vous aidera à obtenir un look maigre, dur et sec. Il vous apporte la force et l’endurance. Il peut très bien être couplé avec l’ostarine afin d’améliorer encore ses effets. Comme tous les SARM, il fournit moins d’effets anabolisants androgènes que les stéroïdes réels, mais les effets sont très similaires.

Commentaires
  1. Paolo giucastro  mai 19, 2017

    Ciao il migliore
    Ostarina lo puoi avere dal south africa.qui e mercato libero.
    Paolo

    0
    répondre
  2. Lho  mars 8, 2017

    J ai eu l occasion de tester le S4/GW de S….X mais n ai pas vu de résultat probant
    Avez vous une recommandation de source de qualité svp?

    0
    répondre
    • JF  mars 26, 2017

      On a commencé sarmcenter depuis 1 mois et apres 2 semaine l’ostarine est embarqué.. MK677 est plus long y parrait

      0
      répondre
  3. Lagha  février 12, 2017

    Bonjour,
    Où puis je acheter des sarms de bonne qualité et en toute sécurité svp ?

    0
    répondre
  4. Alex  février 11, 2017

    Quels sont les dosages en moyenne quand ont prend les deux : andarine et osta ?

    0
    répondre

Ajouter un commentaire