La grenade, une bombe pour la musculation

Une équipe de chercheurs de l’UCL a découvert que l’écorce du fruit pouvait aider à contrer la fonte musculaire.

Les bienfaits de la grenade sont connus. Le fruit, riche en antioxydants, sous forme de jus serait un anti-inflammatoire, antibactérien et antiviral de choc. Il serait également bénéfique pour lutter contre certains cancers, affections musculaires et autres problèmes neurologiques.

Aujourd’hui, le fruit – et plus précisément son écorce – pourrait aider à retrouver une musculature parfaite. En effet, une équipe de chercheurs de l’UCL a découvert que l’urolithine B (une substance dérivée de l’écorce de grenade) freine la fonte de la masse musculaire et aiderait les muscles à se développer.

Une découverte qui pourrait bouleverser la vie de milliers de Belges. Hospitalisation prolongée, malnutrition, vieillesse, cancers… La fonte musculaire est une réalité. S’il n’est pas exercé régulièrement, le muscle perd de sa masse. Or, le corps est composé à 40% de muscles. Et si la masse musculaire diminue, cela peut entraîner des déficiences motrices…

La fonte musculaire n’est pas une fatalité. Pour contrer cela, de nombreux Belges font appel au sport mais également à des compléments qui sont parfois dangereux. C’est notamment le cas des stéroïdes. Ceux-ci peuvent aider à redévelopper le muscle ou empêcher sa dégradation… Reste que les effets secondaires sont nombreux.

La découverte de l’UCL devrait, à terme, déboucher sur un nouveau traitement de cette pathologie. Cela pourrait se faire « sous la forme d’un complément alimentaire par exemple », indique l’université. « Dans le futur, l’équipe de l’UCL cherchera à connaître l’innocuité de l’urolithine B sur l’homme et les éventuels effets secondaires. »

Source

Ajouter un commentaire