Anadrol cycle

Les cycles à base d’Anadrol font partie des cycles les plus courants pour améliorer les performances et la masse musculaire. Mais comme avec n’importe quel autre stéroïde anabolisant ou complément pour sportif, vous avez besoin de savoir comment prendre Oxymetholone si vous voulez vraiment en profiter.

Ainsi, la grande majorité des cycles à base d’Anadrol auront pour but de faire prendre du poids (surtout en saison-off) et d’augmenter la taille des muscles et la force musculaire pure.

Cependant, il existe aussi des cycles à base d’Anadrol dans le but de sécher la masse musculaire, principalement utilisé par les culturistes de compétition, qui sont généralement les seuls à trouver une utilité à ces stacks. Certains inconditionnels de la salle de musculation (qui ne sont pas des bodybuilders professionnels) peuvent aussi s’en servir dans ce but, mais l’effet produit est de si courte durée que ce n’est finalement pas très utile.

 

Quel cycle d’Anadrol choisir ?

Bodybuilding au Stéroide AnadrolLa plupart des cycles d’Anadrol seront faits pendant la saison-off. Pour la forte majorité des utilisateurs, la période d’utilisation type sera à la fin d’un cycle, dans le cadre d’un coup d’envoi à un stack plus global avec d’autres produits. Comme ce stéroïde agit très rapidement, il apportera des résultats impressionnants et trouvera une vraie synergie avec d’autres stéroïdes anabolisants.

Pour la plupart des sportifs, 50 mg d’Anadrol par jour est un bon point de départ, et ce sera souvent la dose maximale conservée pendant le cycle. Certains individus plus expérimentés pourront opter pour des doses allant jusqu’à 100 mg par jour, mais vous êtes invités à essayer de plus faibles doses dans un premier temps pour voir comment votre corps réagit avant de penser a expérimenter 100mg d’Anadrol par jour. Ne vous méprenez pas, dans les deux cas des gains massifs peuvent survenir. Si vous consommez suffisamment de nourriture avec 50mg de ce stéroïde par jour, vous pouvez facilement obtenir un gain de 20 livres en un seul mois, et peut-être même bien plus.

 

Durée des cycles Anadrol

Combien de temps un cycle d’Anadrol Oxymetholone doit-il durer ? D’une manière générale, il est admis que 4 à 6 semaines suffisent. Ceux qui s’étendent plus et continuent au-delà de 6 semaines comprendrons qu’il s’agit plus de gaspiller cet excellent stéroïde, car l’efficacité de l’Anadrol est uniquement de courte durée. Il serait donc important de faire des pauses entre les cycles pour maximiser son efficacité. Une fois la barre des 4 à 6 semaines passées, il sera grand temps de passer à la prise d’autres stéroïdes anabolisants. Les personnes atteignant 100 mg par jour (et même plus) n’y gagneront pas grand-chose, et il a été démontré que ces doses peuvent sérieusement couper l’appétit, rendant la prise de masse extrêmes difficile.

Pour ceux qui mettent en œuvre des cycles à base d’Anadrol, vous trouverez que ce stéroïde se stack (se cumule) très bien avec la plupart des autres stéroïdes anabolisants androgènes, notamment la testostérone. Les stacks courants à l’Anadrol comprennent donc souvent de la testostérone sous toutes ses formes, de la nandrolone et de la trenbolone. Il n’y a d’ailleurs pas vraiment de stéroïde qui serait une mauvaise option pour se stacker avec de l’Anadrol.

 

Cycles de sèche à l’Anadrol

Sèche musculaire stéroide AnadrolDes cycles de stéroïdes à l’Anadrol seront surtout utiles pour les bodybuilders de compétition. Contrairement à une utilisation classique pour une prise de masse, ou l’Anadrol s’utilise en début de cycle, la période d’utilisation pour une sèche aura lieu à la fin du cycle peu de temps avant la compétition. Dans ce contexte, le principe de fonctionnement est simple : la présence de ce stéroïde permet à l’individu de se gonfler un peu plus les muscles en leur donnant un aspect légèrement plus rond et les rendre plus visibles une fois sur scène. Il est très important de préciser que la personne doit avoir une certaine expérience avec les cycles d’Anadrol pour savoir avec certitude comment son corps va réagir à ce stéroïde. Anadrol peut causer pas mal de rétention d’eau, et c’est la dernière chose qu’un culturiste souhaiterait avant de monter sur scène. Toutefois, si vous savez comment contrôler ce stéroïde, si vous êtes en bonne forme et complétez votre cycle avec un bon inhibiteur d’aromatase, vous pourrez pleinement profiter de ses avantages et obtenir des résultats exceptionnels .

Pour la plupart des bodybuilders, 50 mg par jour pendant 4 semaines est une dose suffisante. Ce devrait être les 4 semaines précédant la compétition.


En savoir plus sur le stéroïde Anadrol


Ajouter un commentaire